Photo d'arrière-plan : Jeanine Dubourg.
Images "visages de" soumises à copyright, ne pas copier, blabla, du vol, blabla
MERCI !!!

Consultez notre page de liens

Si vous aimez la photographie, regardez le site: http://dominiquevalente.fr
If you love photography look website : http://dominiquevalente.fr
Si vous aimez la montagne, regardez mon autre blog : Monts et merveilles


30/07/2014

Chateau de Longuetille (ou de Bourbon)

Il y aurait beaucoup à dire sur le siège de Monheurt et sur ce blog, je vais regrouper tous les renseignements que je trouve sur les origines de Monheurt et le siège dont elle fut l'objet en 1621 pendant la guerre contre les protestants ou Huguenots.

Cette guerre fut menée par Louis XIII dont le père Henri IV était pourtant un huguenot convaincu jusqu'à son mariage avec Marguerite de France. Henri IV  renia sa religion pour préserver la paix du pays dont il devenait le roi et perdit par la même la confiance de ses amis huguenots.

Pendant le siege de Monheurt, Louis XIII  dit "le juste" séjourna au château de Longuetille sur la commune de Saint-Léger, voisine de Monheurt, où il semble que mourut le Duc de Luynes après une courte maladie. Une tradition prétend que le Duc serait enterré dans le parc du château.

Le château était alors la propriété de la famille Dupuy, baron de Bethèze

Gravure d'Eugène Joubert




Photos récupérées sur des sites internet, notamment celui de Saint-Léger (http://www.stleger.info/) et les archives départementales






Notre région au moyen-âge

On entend beaucoup parler aujourd'hui du redécoupage des régions. 

Rappelons qu'autrefois nous étions en Guyenne et que le grand duché d'Aquitaine qui partait du Nord de Bordeaux à la Vendée et jusqu'à l'Ardèche, appartenait aux Ducs d'Aquitaine et ce, jusqu'au XIIè siècle. 

L'Aquitaine fut cédé à la France par le premier mariage d'Aliénor d'Aquitaine avec le roi Louis VII puis aux Anglais par le second mariage d'Aliénor avec le roi Henri Plantagenet (Henri II). 

Le duché de Guyenne dont l'histoire est souvent associée à celle du duché d'Aquitaine, passait quand à lui des mains des Anglais à celles des Français lorsque Raimond VII céda ses biens pour faire cesser la guerre de cent ans.

La Guyenne fut l'objet de nombreuses querelles entre Français et Anglais et le fils de Louis VII, Philippe Auguste qui guerroya contre Richard Cœur de Lion, le fils d'Aliénor et d'Henri II, l'annexa à la France en même temps que l'Aquitaine et la Navarre.

La France se résumait alors à Paris et alentours, les comtés et autres duchés étant dirigés indépendamment par leurs propriétaires parfois vassaux du roi de France, parfois vassaux d'autre rois.

Une carte du royaume au XIè siècle.






Et quelques guerres plus loin...




Carte de la guyenne

La carte de la Guyenne fut décidée, au XVIIIe siècle, par l'intendant Charles Boutin qui désirait doter sa province d'une carte plus détaillée et précise que celle que réalisait Cassini pour l'ensemble de la France.

Le première est entière, la seconde est un extrait concernant notre commune.N'hésitez pas à zoomer.

Cartes des archives départementales.






Pigeonnier

C'était avant sa réfection, ce pigeonnier du XVIIIè siècle était en bien mauvais état ... mais c'était avant.

Voici ce que dit le rapport d'expertise de 1996:

"Ce pigeonnier semble dater du XVIIIè siècle comme la plupart des pigeonniers sur arcades de la région. Cependant on distingue une différence de mise en œuvre qui témoigne de deux campagnes de construction: les piles sont circulaires en briques épaisses, tandis que les arcs sont fait d'un rouleau en briques plus minces; les pans supérieurs et les arcs étant homogènes, ils ont été construits postérieurement ou ont été repris en sous-œuvre."

Photos d'archives 1996.



Plan cadastral du village en 1981


L'église

Je dois dire que d'un point de vue architectural, l'église ne m'émeut pas du tout et je dirais même que je ne la trouve pas belle, mais je ne peux pas nier qu'elle est .... originale.

Je dirais comme on le fait pour ne pas dire que c'est moche "c'est intéressant", lol.

Quelques images d'archive.







L'étoile de Garonne

Qui peut prétendre que Monheurt n'est pas une étoile de Garonne ? :-)




Autres dessins du siège de Monheurt 1621

Moi j'aime beaucoup le second. J'en ai acheté une reproduction à la Bibliothèque Nationale de France, que j'ai faite encadrer.




29/07/2014

Le village actuel par satellite

Plan Google du village et de Dame Garonne




Plan du siège de Monheurt 1621

Dessin du siège de Monheurt en 1621. Vous pouvez remarquer que le dessin a été croqué depuis les collines  face au village de l'autre côté de la Garonne.




Crues de la Garonne

J'ai bricolé un petit fichier Excel sur lequel je note tout ce que je trouve sur les crues de la Garonne. Les plus vieilles données que j'ai trouvées datent de 1770.

Les relevés sont fait à Tonneins bien entendu.

Les plus récentes hauteurs de crue sont notées au fur et à mesure à chaque crue de la reine Garonne.






Cartes postales anciennes

Quelques vielles cartes postales que j'ai trouvées sur le net ou dans des livres.





Plan de Monheurt 1735


Plan de Monheurt datant de 1735. Monheurt a sa jolie forme d'étoile :-)

27/07/2014

Notes du Chanoine Durengues sur ce qui était alors le Prieuré de Maniort (aujourd'hui Monheurt)



PAROISSE DE MONHEURT (notes du Chanoine DURENGUES 1860-1948)

Saint Patron

De tout temps cette paroisse était sous le patronage de la sainte vierge (8 septembre). La fête locale se célébrait le dimanche qui suit la nativité de la sainte vierge. A ce patronage on ne sait pour quelle raison un curé vers 1883 (peut être M. Lionnet ?) jugea à propos de substituer celui de saint Cloud. Les curés suivants comme M.Dubrouzier, M. Lanusse ont beau protester il fallut s’incliner devant le fait accompli. De nos jours la fête locale est fixée au 7 septembre jour de saint Cloud, confesseur.

Titres

Sous l’ancien régime, cette paroisse était unie avec le diocèse de Condom, archiprêtré de Cayran, à la nomination de l’évêque. Dans leur projet de circonscription (1792) les constitutionnels lui conservèrent sont titre de cure Elle a été érigée à l’organisation (1803) en succursale du canton de Damazan.

Courrier anonyme, Témoignage du siège de Monheurt



Ouvrage d’origine inconnue : texte relatif à la prise de Monheurt
Par Louis XIII en 1621.

Encore que le Marquis de Mirambeau, Gouverneur de Monurt, et fils de Boisse Pardeillan, eut promis à son père d’être fidèle au Roy, Que le Sieur de Theabon, Gouverneur de Sainte Foy, & gendre du même Boisse, eut promis une semblable chose, et que sur leur parole, Pardeillan eut assure sa Majesté de leur obéissance ; ils se résolurent de joindre le parjure à la félonie, d’opposer des soldats frais et dispos, à des troupes maigres et recrues, et de tirer avantage des rigueurs de la saison.
 Comme Boisse, qui était homme d’honneur, fut extrêmement piqué de ce que son fils et son gendre, étaient tombés dans un changement si honteux, il prit congé du Roy, pour se rendre aux lieux où ils étaient, et pour réduire les choses au point où il les avait laissées. 

Mais outre que son voyage fut inutile, il fut funeste, les ministres qui avaient animé ses enfants contre lui, lui firent refuser les portes ; et ces boute feux, qui ne demandaient qu’à se défaire de ce Gentilhomme, trouvèrent des esprits si disposés à le perdre, qu’ils lui firent porter le poignard dans le rein. Le Roi était à Toulouse, lors qu’irrité de la garnison de Monurt, il fit dessein de retourner à Paris par Bordeaux, et de punir en passant l’insolence de cette bicoque. Avant que de partir, il envoya un ordre au Maréchal de Roquelaure, pour ramasser les troupes qu’il avait dans le pays, et pour les conduire devant Monurt.

Ouvrage anonyme de 1622



PLAN DE LA VILLE DE MON-HEVR, AVEC
LES PARTICVLARITEZ DV SIEGE MIS DEVANT ICELLE,
BRVLEMENT, ET CHASTIMENT EXEMPLAIRE

Si chacun savait conserver son bonheur, les villes qui demeurent encore opiniâtres en leur rébellion, contre leur légitime Roi, prendraient exemple sur Monheur, seulement heureuse lors que par l’obéissance de sieur de Boesse  Pardaillan la rendit avec Sainte-Foy (dont il était aussi gouverneur) entre les mains de sa Majesté, incontinent après la prise de Saint Jean d’Angely. C’était un crève cœur aux rebelles de voir qu’un si beau et vaillant Capitaine avait donné une preuve si signalée de sa fidélité, et montré qu’il fallait obéir à son Prince sans conditionner le joug. Il n’est pas question de religion, disait-il, mais d’obéissance. 

Rien ne nous peut absoudre du serment de fidélité que nous devons à notre Souverain, pourquoi lui refuserions-nous l’entrée chez lui ? Aussi ce Seigneur assista le Roi au siège de Montauban, et y ayant été quelque temps, il sut que les habitants de Sainte-Foy voulaient remuer, il s’y achemine, et ayant reproché la perfidie des principaux auteurs du remument, ils l’assassinèrent misérablement. Sainte-Foy se rebelle, Monheur suit son heur faisant de même, et étant une place qui importait beaucoup contre le service du Roi, et pouvait fort incommoder le passage et commerce sur la Garonne où elle est assise entre Bordeaux et Toulouse, il fallut ôter cette mauvaise épine, et lui faire porter le châtiment de sa rébellion et  perfidie Elle était pour son petit circuit grandement forte, tant de ses murs anciens que des nouvelles fortifications. 

Le seigneur de Boisse en Périgord ...



Extrait de : La France Protestante de Eugène Haag.

ESCODECA (Jean d’)

Seigneur de Boisse ou Boesse en Périgord, laissa de son mariage avec Marguerite d’Aspremont quatre fils :
-          Armand, sieur de Boisse, qui épousa jeanne de Boursolles et n’en eut que deux filles : Marguerite, femme, en 1602, de Henri de Cocumont, marquis de Castelnant, et N., alliée au seigneur d’Oradour ;
-          Jean, sieur de Montsavignac, mort sans postérité ;
-          François, sieur de Villebeau, tué, en 1588, au siége de Beauvoir sur mer ;
-          Pierre, qui a joué un rôle considérable dans les guerres de religion sous Louis XIII.

Nous ignorons si c’est à Pierre d’Escodéga ou à son père que fut confié, en 1568, le gouvernement de Pons, après que Piles s’en fut rendu maître ; nous regardons cependant la seconde supposition comme la plus vraisemblable, et c’est probablement aussi le père qui combattit à Coutras. Quoi qu’il en soit, Pierre d’Escodéga, baron de Boisse, servait depuis longtemps déjà dans le régiment de Navarre, avec le grade de capitaine, lorsque, en 1592, il leva un régiment d’infanterie de son nom, avec lequel il assista aux sièges de Dreux et de Rouen, et fit la campagne du Périgord en 1593. Son régiment, qui avait été fort maltraité sous les murs de Rouen, ayant été incorporé dans celui de Navarre, il en devint colonel et le commanda aux sièges de Laon et de Dijon, au combat de Fontaine-Française, en 1595, et au siège de La Fére, en 1596. La même année, il prêta le serment d’union à l’assemblée politique de Loudun ; toutefois il n’hésita pas à se séparer des ses coreligionnaires et à suivre le roi au siège d’Amiens, en 1597. En 1598, il fut employé à l’armée de Picardie. En 1600, il fit la campagne de la Bresse et fut nommé par Henri IV gouverneur de la citadelle de Bourg, malgré Biron qui en conçut un vif mécontentement.

Animations 2014 - 2015

Quelques animations au village. Extrait de la gazette n°13


Ainés Ruraux

Loto le 6 octobre 2014
Loto le 26 octobre 2014
Loto le 18 janvier 2015
Loto le 26 avril 2015

Amicale Laïque

Loto le 8 février 2014
Vide-armoires le 23 mars 2014
Repas-spectacle le 29 mars 2014
Fête de l'école le 28 juin 2014
Vide-armoires fin septembre ou début octobre 2014
Loto 11 octobre 2014
Fête de l'école 13 décembre 2014

Association "Le Bac"

Despanouillade le 8 novembre 2014
Rétrospective le 14 décembre, exposition de Photos Anciennes. Merci de prêter vos vieux clichés (contacts Annette au 05.53.79.46.02, Nathalie au 06.19.54.15.88, Martine au 05.53.79.46.14)
Théâtre le 28 février 2015
Théâtre le 07 mars 2015
Théâtre le 15 mars 2015

Comité des fêtes

Loto le 23 mai 2015

 

Ecole

Loto le 11 octobre 2014
Loto le 07 février 2015 
Carnaval le 21 mars 2015
Couscous le 20 juin 2015

MAM

Lecture Musicale le 24 juillet 2014

 

Rugby (URC, Union Rugby du Confluent)

Soirée du 14 juillet 2014 au lac de Damazan
30 ans du rugby 25 juillet 2014 à l'occasion du passage du tour de France cycliste
Loto le 27 septembre  2014
Loto le 1er novembre 2014
Loto le 27 décembre 2014
Loto le 24 janvier 2015
Loto le 21 février 2015
Loto le 28 mars 2015 

Société de Chasse

Loto le 10 janvier 2015
Repas traditionnel le 19 avril 2015

Théatre du Gélohann

Dame Garonne le 10 août 2014

 

Mairie du village de Monheurt

Horaires d'ouverture de la mairie de Monheurt

Lundi de 16h00 à 19h00
Mardi de 13h15 à 16h15
Mercredi de 13h30 à 16h30
Jeudi de 13h30 à 16h30

Téléphone et Fax : 05.53.79.46.14
Mail : mairie.monheurt@lgtel.fr


Renseignements divers:

Monheurt est une commune française, située dans le département de Lot et Garonne et la région Aquitaine.

Monheurt a une population de 300 habitants environ avec une densité 21 hab/km² et une superficie de 1144 ha.

Monheurt à une altitude maximum de 32 mètres.

Monheurt fait partie de l'Intercommunalité Communauté de Communes du Confluent.

Le code postal de Monheurt est 47160, son code insee est 47177.

30 ans du rugby

La 25 juillet, après le passage du tour de France, le rugby a fêté ses 30 ans. A menu : bœuf à la broche et aligot.

Une belle Salers fut proposée à nos papilles.



L'église


Document architectural de l'église de Monheurt.


Un prieuré, dépendant de l'abbaye de la Sauve-Majeure, constituait l'élément central de cet ancien bourg ecclésial jusqu'au 17e siècle au moins. C'est probablement durant le siège de la ville, en 1621, que l'édifice fut détruit. La commune décide la reconstruction d' une église au 19e siècle, ce qui est fait par l' entrepreneur Dussillot en 1853. Cependant l' église est décrite comme délabrée et prête à s' écrouler vers 1894-1898. Elle est démolie en 1902. 

Une reconstruction est prévue entre 1899 et 1906, sur les plans d' Albin Ribet, architecte à Tonneins; mais les travaux n'ont pas encore commencé en octobre 1901 (ou 1902 ?) . En septembre 1902, un devis des travaux de démolition est proposé. Les sculptures de l' église sont commandées en 1904 au sculpteur Estrigos, d'Agen. Les travaux sont adjugés à Jacques Ferbus, entrepreneur à Clairac, et les sculptures des chapiteaux réalisées par Jacques Estrigos, sculpteur à Agen. L'édifice est achevé en 1905 sous le contrôle d'Edouard Payen, architecte du département.

Description : L' église, de plan allongé rectangulaire, est à chevet plat et vaisseau unique très large. L'entrée dans le chœur est marquée au sol par deux marches en pierre. Les murs gouttereaux sont percés de fenêtres triples lancéolées et encadrées par un tore en pierre. Les piliers adossés qui portent les voûtes des coupoles ont des chapiteaux à décor de végétaux. L'édifice est construit en brique sur l'élévation ouest, tandis que les autres élévations sont en pierre et en moellon, entièrement enduit. Le vaisseau unique est couvert de trois fausses coupoles en pendentifs, correspondant à ces trois travées. La façade occidentale porte le clocher-mur.

Le peloton

Place au peloton avec le petit ralenti qui va bien au moment du passage histoire d'y voir un peu.

Empilage de voitures et changement de roue au carrefour de La Falote pour un peu d'émotion.

video

Les échappés

Je sais, ça passe vite et c'est petit, mais j'ai quand même un peu ralenti le moment où les coureurs passent. Je reconnais, c'est pas France 2 ;-) mais c'est pour le souvenir.


video

Il est passé par ici...

Et voilà, le tour de France cycliste a fait un passage par notre village.

Pour en être arrosé il n'en était pas moins gai et on peut dire qu'il y avait foule sur le bord des routes de Saint-Léger à Saint Christophe.

Quelques photos valent mieux qu'un long discours, c'est pourquoi j'étais sur le bord de la route à me bagarrer avec le parapluie, et l'appareil photo.









24/07/2014

Tour de France

Demain 25 juillet 2014, le tour de France passe dans le centre du village et le club de Rugby fêtera ses 30 ans d’existence.

Festivités toute la journée, donc. Déjà 450 inscrits pour la soirée Rugby et sans doute beaucoup de monde autour des merguez en attendant le passage de la caravane vers 13h.

Le petit Monheurquais sera là armé de son appareil photo.

Rapport des festivités dès que possible.